Zoom texte
-A A +A
« Travail & Handicap : gagner en étant solidaires »
Publié le Vendredi 12 février 2016

Quand la laine de roche devient de l'engrais

Alexandre Chaineux (Directeur Adjoint) devant la laine de roche reconditionnée pour entrer dans la composition d'un terreau.

Date : 11/02/2016

La laine de roche, un allié pour nos jardins

Ce n'est pas du floculant thermique dont il est question ici, mais du substrat en laine de roche propice à la culture des plantes et notamment des fraises. Le Républicain a voulu en avoir le cœur net : la laine de roche qui sert à la culture des fraises, oui c’est un avantage inestimable. Au Mahourat, l’entreprise adaptée de Damazan située sur la zone de la Confluence, on en fait du terreau, avec un mélange dosé et validé par les laboratoires agronomiques où l’on retrouve du compost végétal, du fumier de cheval et des écorces de pin dans sa composition finale. Cet apport organique est valorisant pour les plantes de nos jardins, Le Républicain vous en dit plus avec Alexandre Chaineux, le directeur de cette  Association Mutuelle d’Aide par le Travail (AMAT) du Mahourat.

Lisez l'article complet ici : doc_20160211122132-.pdf

M. Pradeau, Correspondant Le Républicain

Lien : www.lerepublicain.net/la-laine-de-roche-un-allie-pour-nos-jardins_44978

Le terreau emballé, prêt à être acheminé vers les grandes surfaces, les pépiniéristes, les collectivités, horticulteurs de la région...